La Troupe de l’Opera de Paris

9,10 €
En Stock
Date de disponibilité : 2014-01-02
Référence:
CDRG_211
EAN13:
7600003772114
Ajouter à la liste de souhaits
Description
Que n’a-t-on dit sur l’illustre baryton ? On se rappelle les magnifiques comptes-rendus de Jean Cotté qui exprimait alors à chaud son admiration étonnée de l’artiste et le qualifiait de monstre de génie ! Gabriel Bacquier a forgé son art comme le ferronnier donne à la barre d’acier les formes les plus diverses, de la fine dentelle aux imposantes grilles de défense. Il a laissé un Requiem de Fauré du tout début de sa carrière, donnant au texte de la Messe des Morts son drame et sa part d’espérance. Il a interprété nombre de mélodies françaises, le grain de sa voix, l’intensité de son émotion rendant à la poésie et à la musique le respect qui leur est dû au travers de sa subtile sensibilité. Ici, c’est dans les œuvres théâtrales, le drame chanté ainsi qu’il aime à le dire, qu’il nous entraîne à sa suite. Il ne sacrifie jamais la diction. Sa musicalité, son art du chant sont menés par une voix immédiatement identifiable. Gabriel Bacquier, à l’image de ses pairs – Fischer Dieskau, Bergonzi, Callas, Schwarzkopf, etc… - se définit lui-même de cette façon : « Je suis musicien et mon instrument est la voix ; je suis comédien, mais sers un art, la musique, qui colore le texte dramatique. » La voix est un moyen et non une fin pour cet artiste qui nous marque. Econome d’effets aussi bien théâtraux que musicaux, Gabriel Bacquier est souvent victime d’idées reçues et de phrases toutes faites : truculence, extraversion, gesticulations, exubérance… Fort tempérament certes, qui parfois explose « à la ville », mais, sur scène, il sert les Maîtres qu’il s’est choisis et s’efface devant eux, tout pénétré de ses personnages. 01 Mozart : Air du Champagne, Don Giovanni, concert de Lausanne (live).02 Gluck : Air d’Agamemnon, Iphigénie en Aulide, concert RAI.03 Gluck : Air d’Orphée, Orphée et Eurydice, concert TV canadienne.04 Mozart : « Hai gia vinta la causa », Le Nozze di Figaro, concert Lausanne (live).05 Berlioz : Sérénade, La Damnation de Faust.06 Verdi : « Di provenza … », La Traviata, Teatro Colón de Buenos Aires (live).07 Puccini : «Tosca è un buon falco» Tosca, Met (live).08 Puccini : «Gia mi dicon venal» Tosca, Met (live).avec Régine Crespin.09 Massenet : « Voilà donc la terrible cité », Thaïs, concert public radio.10 Rossini : Air de Guillaume Tell, en italien, Teatro Colón de Buenos Aires (live).11 Verdi : « Per me giunto… O Carlo ascolta… » Don Carlo, Teatro Colón de Buenos Aires (live), avec Charles Craig.12 Verdi : Credo, Otello, concert radio.13 Verdi : « Era la notte... » Otello, , concert radio.14 Moussorgski : Monologue de Boris, Boris Godounov, Opéra d’Avignon (live).15 Debussy : Pelléas et Mélisande, concert de la RAI.16 Rossini : Air de Bartolo, Il Barbiere di Siviglia, concert d’adieux de Régine Crespin, Théâtre des Champs-Elysées (live).
Avis
Aucun commentaire
Produits liés
16 autres produits dans la même catégorie :

Menu

Partager

Paramètres

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter