Melodies, Scenes et Romances

14,12 €
En stock
Date de disponibilité : 2021-02-19
Référence:
FOR_16894
EAN13:
3254870168941
Tags:
Ajouter à la liste de souhaits
Description

Auguste Morel
Melodies, Scenes et Romances
Philippe Cantor, baryton – Elsa Cantor, piano

Auguste Morel est né le 26 novembre 1809 à Marseille. Alors que ses parents le destinent au commerce, il se passionne pour la musique, il tient la partie d’alto dans des séances de quatuor à cordes, au cours desquelles il se familiarise avec les œuvres de Haydn, Mozart et Beethoven, et il s’initie en autodidacte à la composition. Son premier quatuor date de 1830.
Nous espérons sincèrement que ce premier enregistrement entièrement consacré à la musique d’Auguste Morel contribuera à sa redécouverte, à son retour dans les programmes de concert, et à la destruction de la légende aussi tenace que fausse comme quoi la mélodie française « à l’exception de Berlioz » n’a rien produit qui vaille avant la génération de Fauré. Il est vrai que nous avons assisté, depuis quelques années, à la résurrection de Félicien David et au retour en grâce de Charles Gounod, mais il reste fort à faire pour réhabiliter un pan immense de la musique composée et jouée en France à l’époque romantique. Auguste Morel fait sûrement partie des compositeurs romantiques français les plus intéressants qui ont été inexplicablement négligés jusqu’à ce jour. Que la lumière qu’il mérite de par son œuvre commence donc à revenir sur lui, et le but de ce CD sera atteint.

1. L’océan (Eugène de Lonlay) 2’28
2. L’avalanche (Louis Astouin) 3’30
3. Les adieux dans la nuit (Édouard Thierry) 3’21
4. Puisque j’ai mis ma lèvre… (Victor Hugo) 3’33
5. Le rendez-vous dans l’île (Joseph Autran) 2’30
6. La fille de l’hôtesse (Édouard Thierry) 3’29
7. Sonnet sur la mort d’une amie (Poésie du 14e Siècle) 3’03
8. Le fils du Corse (Aimé Gourdin) 4’17
9. Étoile du soir (Eugène de Lonlay) 4’51
10. Comment, disaient-ils… (Victor Hugo) 2’02
11. Page et mari (Alexandre Dumas fils) 1’30
12. Ma caravelle (M xxx) 1’38
13. Si vous n’avez rien à me dire (Victor Hugo) 1’37
14. La brune Andalouse (Eugène Borel) 3’50
15. Éternité d’amour (Émile Barateau) 3’30
16. Le condamné (Aimé Gourdin) 8’41
17. Sur le lac (Pierre Clément) 2’37
18. La cinquantaine (Léon Gozlan) 3’30
19. N’oublions pas qu'ils sont nos frères ! (Delegorgue-Cordier) 3’40
20. Le retour (Alphonse de Lamartine) 3’34
Philippe Cantor, baryton – Elsa Cantor, piano
21. Une nuit dans les lagunes (Édouard Thierry) 5’28
Jérôme Billy, ténor. Philippe Cantor, baryton. Jean-François Ballèvre, piano.

Avis
Aucun commentaire
Produits liés
Pas d'objet
16 autres produits dans la même catégorie :

Menu

Partager

Paramètres

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter